Veuillez noter que votre navigateur est obsolète.
Pour une bonne expérience de navigation nous vous recommandons d’utiliser la dernière version de Chrome, Firefox, Safari ou Internet Explorer. Please note, your browser is out of date.
For a good browsing experience we recommend using the latest version of Chrome, Firefox, Safari, Opera or Internet Explorer.

2016
déc.

Algarve

Une brève histoire de l'Algarve

Lors de toute visite à l'Algarve, on est toujours présenté à une partie de son patrimoine, de son histoire et à ses différentes cultures Algarviennes à différents moments de son passé.

Tout au long de l'Algarve, on rencontre certains charmes et secrets du passé du Portugal, tellement intégrés qu´ils n´ont pas encore été supprimés par l´évolution de sa culture et de ses gens.

Depuis les traces de la présence romaine à la preuve du long héritage des temps musulmans, passant par la conquête chrétienne pendant la période épique des découvertes portugaises, vous trouverez toutes sortes de raisons pour redécouvrir les signes d'un passé historique tout à fait riche et distinct.

La preuve de la colonisation humaine de l'Algarve remonte à des temps immémoriaux. Des exemples de cette présence se trouvent dans les vestiges néolithiques de plusieurs milliers d'années ainsi comme dans les sites archéologiques romains, plus récents mais pas moins intéressants, maintenant ouverts aux visiteurs.

Tout voyage au passé de la région et à sa précieuse histoire devrait inclure une visite aux différents musées archéologiques, affichage d'un vaste patrimoine à découvrir. Comme foyer d´ une grande variété de civilisations anciennes, l'Algarve a également été visité par de nombreux peuples inévitablement introduits dans la région par l'immense mer qui baigne ses plages.

Plus de cinq siècles d'influences mauresques ont laissé leurs marques indélébiles dans la région, en commençant par son nom actuel: Al-Gharb, ce qui signifie l'Occident. La longue occupation musulmane du territoire, qui a durée du siècle VIII au siècle XIII, peut encore être vu dans les noms de certaines villes et villages ainsi comme dans le type d´agriculture de la région; dans l´architecture des monuments; dans les motifs des balcons, terrasses et cheminées ou sur les murs des maisons blanchies à la chaux qui peuvent encore être appréciés dans de nombreux villages au sud du Portugal.

A cette époque, Silves était le point central de la région en raison de sa localisation géographique stratégique.

En plein XIIIème siècle, l'Algarve a été la dernière partie du Portugal à être reconquise de la domination musulmane. Après une longue période de poussées vers l'avant et de retraites, la conquête chrétienne profita de la précieuse collaboration des Chevaliers de l'Ordre de Santiago, dirigés par Dom Paio Peres Correia. Le résultat fut que, sous le règne de Dom Afonso III, la présence arabe dans l'Algarve fut terminée et la région fut rejointe au royaume du Portugal.

Outre Silves, les villes de Tavira et de Faro, la capitale actuelle de l'Algarve, furent définitivement conquises des Maures. Cela a marqué la fondation du Royaume du Portugal et des Algarves.

Plus tard, au début du XVème siècle, le début de l'expansion maritime portugaise a apporté une nouvelle vie à l'Algarve et à son peuple. Depuis lors, Lagos et Sagres sont restés à jamais liés au Prince Henri le Navigateur et aux Découvertes portugaises. Encore aujourd'hui, sur le promontoire connu sous le nom de Ponta de Sagres, on peut voir un doigt de pierre géant qui pointe vers l'océan Atlantique, en allusion claire au courage des navigateurs de l'Algarve, comme Gil Eanes, qui a navigué les Océans à la recherche de nouveaux mondes à donner au Monde.

Beaucoup de marques de ce passé lointain, qui est encore très présent dans l'âme des habitants de l'Algarve, se trouvent dispersés dans toute la région.